Articles les plus lus

· L’OR DES GENERAUX ALGERIENS PLANQUE EN SUISSE
· IRAQ--Elle fait violer 80 femmes pour les transformer en kamikazes
· La guerre Bouteflika-Toufik racontée de l’étranger
· « Le général Toufik est un mythe et Bouteflika le sait ! »
· Sahara : Le Maroc accuse le Front Polisario « d'actes provocateurs »

· L'histoire est en train de s'écrire en Tunisie...
· Algérie : les premiers résultats du recensement de la population révèlent 36 millions d'Algériens
· Sahara occidental : lancement prochain de la télé sahraouie, RASD TV
· Le général Toufik, le consul et le passeport de Hichem Aboud
· Tizi Ouzou : Une bande de malfaiteurs démantelée
· NOUVEAU SPECTACLE de FELLAG--«Tous les Algériens sont des mécaniciens»
· Mohammed VI et Ben Ali face à la fronde sociale
· Cristiano RONALDO replonge !
· Détenus politiques de la cause amazighe, Prison de Sidi Said -Meknès- Maroc
· NOUREDINE AÏT HAMOUDA :«Bouteflika applique le programme du Fis»

Voir plus 

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· ASSASSINATS (91)
· CHRONIQUES D'UN DÉMOCRATE (6)
· CORRUPTION (60)
· COUPS DE GUEULE !!!!! (99)
· CULTURE (44)
· DROITS DE L'HOMME (50)
· ECONOMIE (115)
· GEOPOLITIQUE (40)
· HISTOIRE (40)
· HOMMAGES (8)
· ISLAMISME (16)
· JUSTICE ! (47)
· KABYLIE (46)
· LAICITE (11)
· LÈCHE-BOTTISME ! (2)
· LIBERTE D'EXPRESSION (93)
· LIBERTE SYNDICALE (3)
· MASCARADE ÉLECTORALE ! (75)
· MEDIAS (53)
· PARTIS POLITIQUES (125)
· RÉGIME ALGÉRIEN (115)
· RELATIONS BILATERALES (35)
· SANS COMMENTAIRE !!! (91)
· SCENE INTERNATIONALE (221)
· SCIENCES (13)
· SECURITE (72)
· SOCIETE (144)
· SOUFFRANCE DES ALGERIENS (41)
· SPORT (34)
· TAMAZGHA (30)
· TERRORISME (93)
· VIOL DE LA CONSTITUTION (79)

Blogs et sites préférés

· Abdou BENDJOUDI (Official Website)
· DEBATunisie
· gilefarese
· hacemess
· Hchicha Blog
· Iran-Resist
· Magharebia
· Mohammed Arkoun
· Reporters Sans Frontières
· Tunisia-Watch


Derniers commentaires

nous sommes nombreux en algérie et dans le monde contre la réouverture des frontières avec ce pays ennemi (mar
Par gabyle, le 29.08.2014

mais boutef qu est ce tu fous ? aujourd'hui je viens te dire adieu espece d idiot tu vas partir enfin tres tre
Par KARIM, le 09.08.2014

je suis heureux de voir que la direction de cmamed a finalement changé. pour qui et pourquoi nous sommes resp
Par Ami de l'Algérie, le 26.07.2014

je ne soutient pas ces groupes, mais pourquoi vouloir absolument leurs donner une mauvaise image alors qu ils
Par mouss, le 23.07.2014

mais boutef q est ce tu fous ?! tu depenses des milliards de dollars dans l armement mais tu es incapable d ar
Par KARIM, le 19.06.2014

Voir plus

Rechercher
Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Thèmes

abane abdou aitahmed alger algerie algériens ali amirouche bendjoudi bouteflika cda

CLUB DES DÉMOCRATES

Le CLUB DES DÉMOCRATES ALGÉRIENS est un groupe de réflexion autour de la politique algérienne et diffuse ses contributions grâce au blog du CDA.
Le blog est censuré en Algérie depuis le 06 juillet 2011, il faut se connecter sous un proxy ou d avoir une connexion indépendante pour pouvoir se connecter d Algérie.

Lutte pour la démocratie
180941_1483817710158_1675338747_905393_923454_n.jpg
Les disparus
166927_314637548569095_100000685588022_1048800_664931019_n.jpg
Matraque !
183869_148456861881055_145385028854905_273896_7151046_n.jpg
Face à un bleu
395623_263336843725768_100001483631104_770586_468379018_n.jpg
Amis Blogueurs
302629_1890126107614_1675338747_1326325_217393710_n.jpg
Statistiques

Date de création : 17.01.2008
Dernière mise à jour : 30.01.2012
2016articles


Apràs Ferhat Mhenni ,Nouara Saâdia Djaffar fustige Hadj Lakhdar

Publié le 11/10/2008 à 12:00 par abdoumenfloyd
La série était truffée d’allusions sexistes sur la violence contre les femmes

Imarat Hadj Lakhadar a été citée par certains membres d’associations comme un exemple de la banalisation de la violence à l’égard des femmes. Mme Nouara Saâdia Djaffar, ministre déléguée chargée de la Famille et de la Condition féminine, a interpellé le ministre de la Communication au sujet de cette série télévisée.

La ministre déléguée chargée de la Famille et de la Condition féminine, Nouara Saâdia Djaffar, a condamné fermement et clairement, hier, les “dérapages” contre les femmes contenus dans certains épisodes de la série vedette du Ramadhan dernier, Imarat Hadj Lakhdar. “Je condamne les propos de Hadj Lakhdar”, a-t-elle affirmé. Si elle reconnaît volontiers les “touches d’humour” du feuilleton, elle n’en estime pas moins que “ce genre de discours constitue une atteinte aux droits de l’Homme et, notamment à l’intégrité de la femme”. Nouara Djaffar affirme avoir même saisi le ministre de la Communication au sujet de ces épisodes.
La ministre déléguée, qui s’exprimait en marge d’un séminaire sur la banalisation de la violence contre les femmes au sein de la société algérienne, faisait écho, en effet, aux propos de certaines participantes à cette rencontre qui ont évoqué la série en question et qui n’ont pas manqué de fustiger certaines scènes et autres répliques qui ont émaillé le feuilleton. Les intervenantes, abordant le rôle et la responsabilité des médias, notamment la télé et la radio, ont relevé que dans plusieurs épisodes diffusés par l’ENTV à l’heure du grand audimat, le personnage principal de la série a appelé à la violence contre la femme. Elles ont, tout particulièrement, rappelé la séquence où le personnage Hadj Lakhdar (alias Lakhdar Boukhors, également auteur du scénario) incitait un des locataires de l’immeuble à battre sa femme, journaliste de son état. “Comporte-toi comme un homme. Les femmes doivent être domptées. Alors, rentre chez toi et frappe-la”, disait Hadj Lakhdar dans cette séquence. Des propos jugés “très violents” et de “graves dérapages” par plusieurs associations qui travaillent depuis plusieurs années à faire évoluer l’image de la femme dans la société algérienne. L’exemple de cette série n’est malheureusement pas le seul. S’il a été le seul à être cité, c’est parce que c’est le plus récent et c’est sans doute en raison de son énorme succès.
Mme Djerbal, sociologue et membre fondatrice du Réseau Wassila, s’interroge, pour sa part, sur l’utilité de la diffusion de ce type de propos qui sont autant de messages négatifs à l’adresse des téléspectateurs. “Comment l’ENTV a-t-elle permis la diffusion de ces épisodes faisant l’apologie de la violence durant le mois de Ramadhan et à l’heure où le public est le plus nombreux à la regarder ?”
Par ailleurs, elle a indiqué que la violence en milieu familial est en hausse, comparé à celle enregistrée à l’extérieur, d’où la nécessité de redoubler d’efforts à l’effet de trouver les moyens de lutter contre ce type de violence. “Le rôle des médias, notamment la radio et la télévision, est très important tant ils contribuent à la sensibilisation de la société au danger de ce fléau”, a-t-elle précisé. Le réseau a appelé, également, à trouver des mécanismes efficaces afin d’enrayer le phénomène de la violence contre les enfants et les femmes, mais aussi de prendre en charge ces victimes sur les plans matériel et légal.
“Les travailleurs au sein des structures d’accueil des enfants, que ce soit à l’école, à la maternelle ou encore aux centres sociaux, doivent informer leur tutelle de toute agression dont ils ont été témoins, de par leur fonction. Cette dernière doit informer pour sa part les autorités compétentes”, a-t-elle expliqué.
Au sujet des mères célibataires, Mme Djerbal a insisté sur la nécessité de la prise en charge des célibataires enceintes et, plus tard, celle de leurs enfants en vue de faciliter leur insertion dans la société.
Le Réseau Wassila, ce sont au total huit ans de combat, d’action et de réflexion pour la protection de la femme et de l’enfant. Un anniversaire dédié à Salima, victime d’un viol collectif. Succombant à la pression sociale et ne supportant pas la banalisation de la violence, elle s’est donné la mort. Des victimes comme elles, le réseau a l’habitude d’en accueillir depuis des années. “Nous voyons journellement ces rescapées déchirées par les problèmes sociaux”, a déclaré Mme Djerbal. Elle a rappelé que la souffrance et la douleur de ces victimes les conduisent très souvent à l’autodestruction, voire même au suicide, dans certains cas, et que cela continuera tant que la justice et la société n’auront pas condamné haut et fort cette transgression de la loi.

Nabila Afroun


PS: Pour des raisons techniques les photos liées aux articles sont momentanément indisponibles



DERNIERS ARTICLES :
17 Janvier 2008-17 Janvier 2012, Une histoire qui se términe
  Chères lectrices, chers lecteurs, Le blog "Club des démocrates algériens" qui est censuré depuis de longs mois en Algérie ne peut plus assurer la même qualité de diffus
Espace de Libre Expression
"Ce sont les démocrates qui font les démocraties, c'est le citoyen qui fait la république" Georges Bernanos Cet espace vous appartient, vous pouvez l’enrichir par vos co
DZ You tubeur contre la censure
Ils font du Net leur tribune. Ils s’appellent Abdou, Hchicha ou Doctiloup et ont choisi la provocation et l’humour pour parler de leur société. Malgré la censure et l’in
Abdou BENDJOUDI sur Nessma TV, Blog censuré en Algérie

L'histoire est en train de s'écrire en Tunisie...
  Aujourd'hui j'ai eu le sentiment d'être concerné par ces élections historiques en Tunisie, passant du boulevard principal aux petites rues de Tunis, j'ai senti cette én
forum